Voir les messages sans réponses | Voir les sujets récents


Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
  Imprimer le sujet

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
Auteur Message
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 11:29 
Connaisseur des lapinous
Hors ligne

Inscription: 8 Juin 2019
Messages: 14
Bon, moi je ne suis pas biologiste, mais naturopathe... xD

En fait, la Vitamine D etait un exemple... je me souviens avoir lu des études (chez l'homme) qui disait qu'on remarquait qu'il y avait un lien entre carence en vitamine D et cancer. Mais les granulés contiennent d'autres vitamines, d'ou mon questionnement...

Effectivement, le role de la génétique est important.
Personnellement, je pense que c'est simplement plurifactoriel, chaque élément étant un pilier : alimentation, génétique, environnement (pollution, pesticides...), bien etre émotionnel. Et que c'est un déséquilibre d'unou plusieurs de ces "piliers" qui fait le terrain de la maladie... chez l'homme en tout cas, ca me semble assez évident.

Bref, j'espère que l'affection qu'on leur donne tient une place importante dans leur santé en tout cas !! On va s'y atteler.

Merci a tous pour vos réponses, et j'espère qu'on aura la chance avec nous :coucou:


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 12:10 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 7376
Il y a eu des études sur le sujet mais partielles.
Je ne sais pas s'il y a eu une étude qui prend en compte tous les éléments dans leurs globalités.

Concernant les vitamines et minéraux : on ne peut pas comparer l'alimentation humaine et celle des lapins. Outre le fait que l'un est omnivore et l'autre herbivore strict, les modes de vie et les besoins sont radicalement différent.
Par ex, chez le lapin, il ne faut surtout pas qu'il est en excès des minéraux, il a besoin d'un squelette léger et l'allège quand il reçoit trop de calcium.

Pour l'alimentation bc d'études ont été fait sur le lapin On a même induit du diabète chez lui alors qu’il n'est pas sensé en avoir. Ces études ont prouvées qu'il était bien herbivore strict et arrive aux préconisations des vétos spé nac qu'on prône ici : alimentation riche en fibre (pour le transit et l'usure des dents grâce à la silice qu'elle contient), verdure fraiche quotidienne la plus verte et fibreuse possible et très peu de granulés voir pas du tout chez le lapin adulte.


Je précise que dans la nature, le lapin sauvage à une espérance de vie extrêmement courte.
Sur une portée de lapereaux, 80% d’entre eux ne passeront pas l’âge de 2 mois et sur ceux qui restent, 80% ne passeront pas l’âge de 6 mois et rares sont ceux qui passeront les 1 ans.
Pour survivre, le lapin de garenne à tout miser sur la reproduction : il produit bc de petits. C’est un choix stratégique qui est partagé par bc d’autres petites proies comme les rongeurs alors que d’autres animaux ne vont faire qu’un petit de temps en temps mais super bien l’élever et le protéger pour qu’il survive (proie ayant 1 petit par an cheval, âne par ex, pour l’éléphant, c’est tout les 3-4 ans)
Le lapin a vraiment tout misé là-dessus : faire des bébés des bébés, des bébés. Mais il n’a pas bien misé sur son immunité : elle est très mauvaise. D’où l’efficacité des campagnes d’éradication qui consiste à balancer une maladie dans l’environnement (la myxo par ex)

Nos lapins domestiques ont certes uen espérance de vie moindre que celle espéré et n’atteint pas toujours les 10 ans qu’on nous annonce (le record étant à 18 ans), mais ils battent quand même allègrement leur cousin sauvage et là, c’est bien les conditions de vie globale qu’on leur offre qui rentre el ligne de compte (je précise que la prédation n’est seulement que le 3ème facteur de mortalité chez le lapin sauvage).
un article de la dure vie du lapin urbain en parle en comparant mode de vie lapin sauvage VS domestique :
https://www.ladureviedulapinurbain.com/basesante.php


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 12:28 
Connaisseur des lapinous
Hors ligne

Inscription: 8 Juin 2019
Messages: 14
Oui effectivement !!!

Mais est-ce problématique pour le lapin s'il mange davantage de légumes que de foin ??
Mon lapin préfère vraiment les légumes au foin.... :triste:


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 12:34 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 7376
Si c'est le l'herbe ou des planntes herbacées, non. Si c'est des légumes verts feuillus, oui
Pourquoi :
- la verdure qu'on achète ou celle du jardin est moins riche en fibre que le foin (ou herbe). Or, les fibres sotn indispensable poru la digestion du lapin.
- la verdure est bc moins riche en silice que le foin (ou l'herbe), or c'es tla silice qui use les dents
la verdure qu'on achète/du jardin est plus riche nutritionnellement parlant que l'herbes naturelles et plantes herbacées sauvages (t donc du foin qui est la mêem chose en sèché et qui est un peu moins riche que les plantes sauvage car le fait d'ête séché lui fairre perdre quelques élements nutrituf, ce qui n'est pas plus mal pour les lapins domestiques)
- le foin occupe plus longuemetn le lapin que la verdure, il faut plus de tmeps poru qu'il doti ingérer, c'est mieux pour sa digestion car le lapin porduit des sus gastriques en continu, il lui faut donc de la nourriture en continue et non par à coup. Par aillers, le lapin occuper à manger du foin ne les pas à fare des bêtises.


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 12:54 
Connaisseur des lapinous
Hors ligne

Inscription: 8 Juin 2019
Messages: 14
:merci:


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 13:23 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 26 Avr 2015
Messages: 2309
Je suis convaincue qu'une bonne alimentation et un bon cadre de vie aident nos lapinous à vivre plus longtemps.
Il ne faut pas oublier que le fait de nourrir un lapin à l'alimentation naturelle + vie en liberté n'est pas encore très répandu. D'autant plus que les bons élevages ne sont pas encore nombreux, donc il doit être encore difficile d'avoir assez de lapins "témoins" qui cumulent bonnes conditions de vie et bonne génétique.

Et comme ça a été dit, les chiffres statistiques représentent des milliers de lapins de compagnie. Donc pour 2000 lapines qui vivent jusqu'à 7-8 ans sans être stérilisées, il y a en 8000 qui meurent d'un cancer de l'appareil reproducteur. Pourtant, les gens préfèrent garder en tête 2-3 exemples "du lapin de la tante de la cousine de la soeur de ma voisine".

Mais les vétos avec qui j'ai discuté sont d'accord, les lapins qui vivent en liberté et sont nourris correctement vivent plus longtemps que les autres. Il y a tellement de facteurs qui influencent la durée de vie.
En tout cas, on en discutait l'autre jour pour Couette-Couette qui a 5 ans : un lapin d'animalerie, nourrit avec des aliments non adaptés est médicalement considéré "âgé" vers 6 ans, avec généralement une durée de vie qui va jusqu'à 8-9 ans VS un lapin qui vit en liberté et nourrit avec verdure + foin va être considéré "âgé" vers 9 ans, et va souvent vivre jusqu'à 12 ans.
Après, ce sont les cliniques spécialisées nac. Mais ils voient que leurs lapins vivent globalement de plus en plus vieux et dans de meilleurs conditions de vie+nourriture.
Surtout que les conditions de vie qu'ils conseillent, ne leurs sont pas favorables économiquement car ils nous disent de ne pas donner de granulés (alors qu'ils en vendent) donc je ne vois pas pourquoi ce serait ce serait conseillé si c'est de l'arnaque...



Bref, Emma, pour ton lapinou qui ne mange pas de foin, il faut vraiment prévoir du temps pour qu'il s'y habitue.
Et la clef pour qu'un lapin récalcitrant se mette à mange du foin : il doit avoir faim!
Donc il faudrait :
1. arrêter les granulés
2. ne donner que de la verdure herbacée (pas de légumes racines ni de bulbes) qui va moins lui remplir l'estomac tout en lui apportant les nutriments dont il a besoin
3. lui donner une portion de verdure le matin et une autre le soir (je ne sais pas comment tu fais d'habitude)
4. le reste du temps, il n'aura que du foin
Tu peux essayer plusieurs foins pour voir celui qu'il préfère (par exemple hamiform bio + crau + foin de prairie ou montagne pour commencer). Mets les dans des ramequins séparés pour voir celui vers lequel il se dirige. Parfois il faut essayer plusieurs marques pour trouver celui qui l'attirer.

ça a peut-être déjà été demandé sur un autre post, mais ton lapin a-t-il eu un contrôle de l'état de ses dents chez un véto spécialisé nac?

^^


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 14:06 
Connaisseur des lapinous
Hors ligne

Inscription: 8 Juin 2019
Messages: 14
Je ne sais pas où mon lapin a été acheté (peut etre en animalerie), et il aurait été vacciné avec un rappel nécessaire en décembre.
Mais comme je n'ai aucune preuve écrite de ces élements, (les gens sont pas sérieux... :heuuuu et c'est pas faute d'avoir demandé ), je vais de toute facon devoir le ramener assez rapidement chez un vétérinaire. Je voudrais juste éviter qu'il fasse pas des rappels de vaccin trop tot, mais bon si j'ai pas les preuves....

Donc pas de controle de dents pour l'instant. Il mange quand meme du foin, mais il n'en mange pas assez au regard des rations de légumes.
Je lui donne une assiette le matin vers 9h00/9h30 , une petite vers 18h00 (encas) et une dernière plus grosse vers minuit pour le caler pour la nuit.
Entre temps, il mange quand meme du foin mais ca ne descend pas vite..... mais le transit est normal.
Il fait une "sieste" entre 12h30 et 14h00 souvent (yeux ouverts pour l'instant). Commence à s'allonger sur le coté, s'étire.

Est-ce bon signe ?


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 14:20 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 7376
Oui, c'est plutôt bon signe, il va se détendre petit ) petit chez toi, il vient d'arriver, ca va venir.
On dit quil faut un bon mois pour qu'un lapin trouve ses repères dnas s anouvelel famille. Tu peux le faire revacciner dès à présent sas aucun soucis.
(Mes lapins sont vaccinés tous les 6 mois (filavac qui fait vhd1&2 etun vaccin contre myxo). )

+1 avec les conseils et l'avis de Mariloé.


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 14:55 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 26 Avr 2015
Messages: 2309
Tu lui donnes quel poids de légume?

Un problème de dent pourrait expliquer qu'il ne mange pas beaucoup de foin si ça lui fait mal. C'est généralement le premier aliment que les lapins arrêtent de manger en cas de douleur dentaire (vu que c'est ce qui fait le plus travailler les dents).
C'est vrai qu'une visite véto lui ferait du bien, ne serait-ce que pour un bilan de santé pour le p'tit lou :)


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 17:03 
Connaisseur des lapinous
Hors ligne

Inscription: 8 Juin 2019
Messages: 14
Je n'ai pas pesé... disons une assiette à dessert correctement remplie :lap-langue :lap-langue


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 10 Juin 2019, 17:57 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 26 Avr 2015
Messages: 2309
Pour un lapin nain adulte, de poids moyen (vers 1,5kg) , il faut au moins 150g de verdure par jour.
Un bélier aura plutôt 200g.

Avec de la verdure herbacée, ça fait un gros volume, mais dès qu'on ajoute autre chose (genre morceau de fenouil) ça fait vite beaucoup de poids pour peu de volume.
Si tu as une balance, c'est pas mal de tester de temps en temps pour se rendre compte :)


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 13 Juin 2019, 17:14 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 7376
Hier, j'ai vu mon véto spé nac (vaccination de mes lapins de quoi nous occuper 1H30)

Je lui ai posé la question :
Il y a bien eu des études là dessus ainsi que des thèses véto qui ont analysées condition de vie et santé des lapins.
Il y a bien une corrélation entre mode de vie des lapins et état de santé et espérance de vie.
Il ya a notamment eu une grosse étude (que je ne retrouve pas en ligne) qui a permis d'établir qu'il fallait -minimum 3,20m² pour un lapin quand on l'enferme (et qu'il faut alors minimum 4h de sortie par jour où il peut librement s'ébattre)
- que le lapin soit en groupe
- qu'il ait une nourriture composée essentiellement de fibres brutes (foin ou herbe), peu de granulés, pas de céréales.
- bon suivi véto.
C’est ce qui a conduit à la loi fédérale suisse où la cage est interdite pour tout animale, lapin et rongeur compris, animaux de chaire compris, ou il faut qu'ils vivent en groupe.
Mon véto me précise qu’énormément de lapins de compagnie ne passent pas l’âge des 6 mois. Souvent, c’est du : à leur origine (animalerie) où ils ont mal démarré dans la vie (sevrer trop tôt, mauvaise alimentation maladie chronique), à leur proportion à tomber malade faute d’un suivi véto optimal (les personnes ne se rendent pas compte/ se rendent compte trop tard que leur lapins est malade) ; sédentarité (vie en cage), mode de vie stressant et peu stimulant (cage) ; nourriture pas adaptée.
Il est certain que si on tient compte des besoins de base du lapin et qu’ »on els respecte, il aura bc plus de chance de vivre vieux que si ce même lapin vivait en cage avec une mauvaise nourriture et peu de soin. Evidement vivre dans de bonne condition ne peut garantir une longue vie et il y aura toujours des contre exemples.
Je vais parler d'un domaine que je connais assez bien : l'élevage de lapins.
Dans les élevages de lapins de chair, il y a eu des études qui indique le taux d'hygrométrie, la chaleur, la lumière, les règles d'hygiènes à avoir pour bien mené son élevage. L’espace indiqué dans ces études est celui des clapiers standard pour 5 lapins (je peux vous retrouver ces études, elles sont compilés dans un guide de pratiques pour les élevages cunicoles.
Toujours dans les élevages de lapins de chaire, il y a un très gros taux de mortalité, habituel ente 15 à 25% et atteignant parfois 50%. Cette mortalité est due : a la surpopulation (élevage intensif), à la présence des maladies qui se transmettent d'autant mieux qu’on est en élevage intensif (bc de lapins au m² et bc de lapins (20000) dans un même bâtiment) à l'alimentation qui est là pour engraisser les lapins, au manque d'activité physique (lapins qui ne peuvent pas bouger).
Cette mortalité se retrouve aussi, en tant moindre, chez les lapins de clapier, que ce soit pour les lapins de consommation ou les lapins des élevages de lapins de compagnie.
Pour contrer cette mortalité, les élevages de lapins intensif sont bourrés au antibio (c'est aussi le cas des élevages alimentant les animaleries). L'antibio est directement contenu dans l'aliment, le granulé, qui est la principale source d'alimentation.
C'est aussi pour ca que les élevages de lapins bio sont rare : il est très difficile d'élever des lapins de chaire sans avoir recourt au antibio.
Dans l'EU, les élevages de lapin sont donc ceux utilisant le plus d'antibio (à savoir que 99% des élevages de lapins de chaire en EU sont industriel et qu'il représente les 2èmes élevages d'animaux de chaire, derrière la volaille).

Je vais à présent évoquer le cas d’une éleveuse de lapin de compagnie que je connais très bien. Elle sélectionne ses géniteurs qui voient véto spé nac avant d’être mis à la reproduction. Elle élève sans cage ni clapier, elle fait peu de portées, elle sociabilise très bien les lapereaux, elle mène uen bonne hygiène, le suivi véto est fait par vétos spé nac. Les petits sont vaccinés, vermifugés, traités conte la coccidiose. Ils reçoivent du foin à volonté, de la verdure quotidienne dès leurs premières semaines et des granulés prémium (des cuni complet). Elle sèvre à 2 mis, fais vacciné à 10 semaines comme préconisé par le filavac et propose à l’adoption seulement après tout ceci. Ben elle a extrêmement peu de mortalité, moins de 1%.

Il y a donc bien une corrélation ente conditions de vie et espérance de vie.
D’ailleurs, mon véto spé nac me disait que cette dernière augmentait d’année en année et qu’elle avait doublée en 10 ans chez les lapins de compagnie qui sont de plus en plus mieux suivis et soignés même si ont en est encore au balbuciement ou juste après eux.


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 14 Juin 2019, 08:17 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 26 Oct 2018
Messages: 850
J'ai pris la conversation en cours et ça m'a pris un peu de temps pour tout rattraper et je trouve tout cela très intéressant. Et ça me semble plutôt logique qu'il y ait corrélation entre hygiène / condition de vie et espérance de vie. Après comme dit Equifeel, on peut tous plus ou moins citer des contres exemples mais si je parle de ma propre expérience, je ne peux pas dire qu'une bonne alimentation ait "allongé" la durée de vie de Grisette puisque que je l'ai perdu à 6 ans de l'encephalitozoonose mais je suis sure que ça avait un impact positif sur son état de santé. Elle était vive, alerte, faisait toujours des bons dans des endroits improbable donc sans cette maladie, rien à détecter surtout niveau urinaire, transit ou même pulmonaire. L'alimentation est je pense vraiment un facteur important surtout les premières années (2-3 ans) du lapin passées.

_________________
Repose en paix ma petite Grisettou. Nous t'aimerons toujours !

Image


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 14 Juin 2019, 10:30 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 7376
Je ne pense aussi, Patmat.
Niveau alimentation, ce que reçoit la lapine durant sa gestation et les premières semaines de la vie du lapereau sont déterminantes.
Autant chez l'humain la diversification alimentaire se fait petit à petit avec des étapes selon l'âge du bébé, autant chez le lapereau, ca se joue dès les premiers instant de sa vie.
Ca a lieu déjà in utéro, puis après, sa flore digestive se diversifie, s'enrichit en fonction de ce qu'il reçoit en nourriture. Ca doit être fait les premières semaines de sa vie, une fois passer un certain âge (je crois 6 mois), la flore digestive s’adapte bc moins bien.
Si la maman est nourrit avec du bon foin, de bon granulés et de la verdure diversifiée, les nutriments passent dans le lait maternel et prépare déjà les lapereaux à assimiler comme il faut tout ceci. De tels lapereaux vont pouvoir recevoir et assimiler une telle nourriture dès qu'ils vont sortir du nid et s'intéresser à ce que maman mange, environ à 3 semaines. C'est très intéressant de les voir si jeune manger de tout : du foin (ils commencent par celui qui constitue le nid et une bonne maman lapine le réalimente en foin frais), de la verdure (et on voit qu’ils sont fait pour en manger, ils se jettent dessus) et des granulés (quand les lapereaux ont le choix entre verdure et granulés, au tout début, ils préfèrent verdure. Puis, ils font vite comme tous les lapins ils se précipitent vers les granulés. Je ne sais pas si ce comportement est inné (goût pour les granulés exacerbé) ou si c'est acquis : imitation de ce que font les plus grands, y compris ce que j'appelle la « dance des granulés » : tourner autour de la gamelle, qu’ils font des leur 1 mois environ)
Des petits élevés ainsi auront un meilleur départ dans la vie que des petits qui auraient été élevés qu’aux granulés; Ils auront une meilleure flore digestive et une meilleure immunité. Sans parlé de leur habitude de l'alimentation diversifier, qui est top pour l'apport nutritif, l'usure des dents, le transit.
Et ca, ca ne sera jamais totalement rattrapable par la suite. Un lapin qui est fragilisé dès le départ ou si vous préférez dont l’immunité et la flore digestive n’aura pas été renforcée dès le départ, sera statistiquement plus fragile qu’un lapin élevé comme il faut dès le départ.
Il sera bien entendu possible d’amener la diversification alimentaire plus tard, mais ca sera plus compliqué (il faudra alors respecter les étapes d’introduction de chaque légumes) et moins bénéfique que si fait jeune ; Mais il faut bien entendu le faire, même si le lapin a mal été élevé au début, il sera toujours plus bénéfique pour lui de recevoir une alimentation diversifiée adulte que d’avoir une alimentation que de granulés ou que granulés + foin. Et ca, il y a bien des études qui le démontrent et le prouvent.

Ca, c'est juste sur l'alimentation reste l'aspect génétique, environnemental, soin véto, qui joue pour bc aussi.

Pour la génétique, c'est très compliqué.
En France, il a la fédération de cuniculture qui "gère les races".
Chaque race a un standard et des concours sont organisés.
Le hic, c'est que c'est concours, qui a la base étaient fait pour les lapins de chaire, juge l'aspect esthétique du lapin et uniquement lui : aspect général du corps, aspect du poil, conformation de la tête, taille des oreilles, etc.
Ca ne prend pas en compte le bon état de santé de l'animal ni sa bonne constitution.
Du coup, un éleveur peut être multi primé pour ses lapins et ses géniteurs et pourtant produire des lapins avec des tares génétiques, avec de la malocclusion dentaire, avec des soucis de constitution, etc.
Des éleveurs sérieux en France, qui font tester leur géniteurs, les amènent chez le véto spé nac avant de mettre à la reproduction, font inspecter dents, yeux, oreilles, cœur, respiration, ossature, à l'aide d'exam clinique + radio + prise de sang, je pense qu'il n'y a pas bc....
(quand quelqu'un nous demande ici un avis sur un élevage, c'est tout ceci que je regarde, je ne m'arrêt pas sur la bouille des trop mimi lapereaux, ce que font trop de gens..., j'analise tout ce que le site de l'éleveur me donne comme infos...)


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 14 Juin 2019, 10:56 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 7376
Je sujet m'inspire !
:lap-sourire


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 14 Juin 2019, 12:49 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 26 Oct 2018
Messages: 850
Ah oui nous voyons ça Equifeel ! ^^ Après ça fait toujours plaisir de parler Lapin de manière général et sans forcément parler de soucis de santé par exemple... Mais il est vrai que ce sujet est très intéressant aussi !

_________________
Repose en paix ma petite Grisettou. Nous t'aimerons toujours !

Image


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 14 Juin 2019, 14:35 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 7376
Sérieux, Patmat, ce sujet me captive, j'ne suis à plusieurs études et thèses lues ! :mdr


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 14 Juin 2019, 19:36 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 3 Mai 2017
Messages: 1253
Bonjour, Patmat, je prends le sujet en cours, et oui, il est passionnant !

Bravo pour cette adoption, Emmaparis, comment s'appelle ton lapinou?

Pour apporter mon témoignage concernant l'alimentation majoritairement à base de verdure, elle peut être possible si elle est très diversifiée et dans des cas particuliers comme dans le cas de ma lapine Plumette, qui s'est nourrie de persil, thym, herbes aromatiques, céleri, salade..., et bien sûr alimentation naturelle, sa préférée (pissenlit, plantain et bien d'autres herbes des prés dont je ne connais pas le nom) pendant presque un an alors qu'elle était atteinte d'encephalitozoonoze = le transit était impeccable, l'usure des dents ok, et alors que la maladie la rattrapait et que nous avons dû la faire endormir, elle avait paradoxalement de l'appétit, un bon transit, un poil magnifique et soyeux et elle était toute ronde...

Sinon, bien sûr, je rejoins tout ce qui est dit, mon lapin Leny vit libre entre maison et jardin, il mange majoritairement du foin, et a 2 repas de verdure par jour, je lui donne parfois une pincée de granulés. Il aime tout. Je l'ai adopté à la spa à un an, je ne connais pas son passif, et j'espère lui offrir une vie qui va optimiser sa longévité (à part qu'il lui manque une copine pour l'instant), alors qu'il a sûrement été acheté en animalerie.
Il n'y a pas une situation identique.


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 14 Juin 2019, 19:45 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 20 Mai 2015
Messages: 7376
Je pense bc à Plumette avec ce post.
Il est certain que sa super prise en charge a prolongé son espérance de vie de 1 an car malade comme elle était, sans les bons soins/environnement/nourriture qu'elle a reçu, elle n'aurait vécu que quelques jours. :(


Haut
 Profil  
 

Re: Alimentation et durée de vie du lapin (vos expériences ?
MessageMessage posté...: 14 Juin 2019, 20:00 
Grand maître Lapinous
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: 3 Mai 2017
Messages: 1253
:lap-biz Anne,
C'est sûr que l'alimentation de Plumette a été absolument primordiale tout au long de sa maladie. Tout en surveillant son état général, j'ai aussi tenté de respecter ses goûts alimentaires afin qu'elle ait du plaisir à manger et la force de combattre la maladie.

Ce qui nous mène à un point essentiel, outre connaître l'animal lapin (et ce forum est formidable pour cela comme avec ce post et vos interventions intéressantes), il faut apprendre à connaître son lapinou, ses attitudes, ses goûts, tout bénéf pour lui offrir la vie la plus adaptée à son caractère et lui offrir les soins appropriés et en temps voulu.


Haut
 Profil  
 

Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet  [ 46 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
 [ 46 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Forum Lapinous.fr © 2013

[ Time : 0.405s | 12 Queries | GZIP : Off ]